Le nouveau ministre de l’Intérieur Süleyman Soylu déclare: « Les détentions continueront jusqu’au dernier Güleniste »

0

Le ministre de l’Intérieur nouvellement nommé, Süleyman Soylu a dit à la presse lors d’une cérémonie jeudi que la Turquie poursuivra ses opérations contre les membres du mouvement Gülen jusqu’à ce que chaque dernier membre de celui-ci ai disparu.

Lors de la prise en charge du portefeuille du ministère de son prédécesseur, Efkan Ala, Soylu a souligné que cette obligation – d’éliminer les membres du Mouvement Gülen – a été donnée au ministère de l’Intérieur de la République turque comme politique gouvernementale et donc un ordre de son peuple.

« La Turquie va se débarrasser de ce trouble, de cette calamité et de ce déshonneur. Les opérations continueront jusqu’à ce que le dernier membre du FETO soit parti », a-t-il dit. L’organisation terroriste ou structure parallèle de l’ Etat (FETO / PDY) est un terme utilisé par le pouvoir judiciaire soutenu par le gouvernement pour définir les sympathisants du Mouvement Gülen, une organisation d’initiative sociale populaire inspirée par le savant musulman turc Fethullah Gülen, qui mène des activités de bienfaisance dans le monde entier, notamment en matière d’éducation, de distribution de d’aide humanitaire et de fourniture d’ eau potable, en particulier dans les pays africains.

Le président Recep Tayyip Erdoğan et le gouvernement Parti Justice et Développement (AKP) accusent Gülen d’avoir orchestré la tentative de coup d’Etat manqué du 15 Juillet qui a laissé plus de 250 personnes – dont des civils – morts. Malgré le fait que Gülen et ses disciples ont nié les accusations et ai exigé des preuves concrètes prouvant leur implication dans le coup d’Etat, des dizaines de milliers de fonctionnaires, des juges, des procureurs et des journalistes ont été détenus par la police turque pour avoir eu des liens avec le mouvement Gülen.

Après une rencontre avec Erdoğan au palais présidentiel, le Premier ministre Binali Yıldırım a déclaré lors d’une conférence de presse mercredi que Soylu a été nommé comme nouveau ministre de l’Intérieur. L’ancien ministre de la Santé Mehmet Müezzinoğlu remplacera Soylu, a déclaré Yildirim. La décision de Ala ouvre la voie à un remaniement mineur du cabinet.

Malgré la spéculation qu’Ala pourrait remplacer Hakan Fidan en tant que chef de l’organisation nationale du renseignement (MIT), le représentant de CNN Türk Ankara Hande Fırat a dit: « Il est moins probable que Ala soit nommé à un autre poste maintenant », sur la base de sources proches du palais présidentielle.

Soylu, dans un discours après le coup d’Etat manqué du 15 Juillet, a déclaré que les États-Unis étaient responsable du putsch. « Les Etats-Unis sont derrière la tentative de coup d’Etat. Quelques journaux publiés là-bas (aux États-Unis) ont mené des entretiens pendant plusieurs mois. Nous avons envoyé des demandes aux États-Unis concernant Gülen. Les USA doivent l’extrader ! », a-t-il dit.

Comments are closed.