Menaces contre les sympathisants du Mouvement Hizmet à Béziers

0

Après la tentative de coup d’Etat en Turquie, des foules en colère stimulées par des provocateurs, à Béziers en France, cible les individus et les organisations liés au Mouvement Hizmet, menaçant d’attraper les personnes concernées.

B.Y. l’un des responsables d’une mosquée a informé qu’un établissement d’enseignement connu pour être lié au Mouvement Hizmet qu’il ne peut pas contrôler la foule les alarmants que les gens ne veulent pas d’eux ici. Après cet avertissement l’établissement a fait une demande de protection auprès de la police et la mosquée a appelé le directeur de l’institution pour une réunion.

Le 16 Juillet, dans la nuit, une horde de 10 voitures remplies de personnes déchainées ont été empêchées d’attaquer l’établissement d’enseignement par la police. Un groupe s’est rassemblé en dehors de la mosquée en hurlant des insanités constamment et en diffusant des vidéos de leur attaque en direct sur Facebook.

Des menaces de morts contre les sympathisants de Fethullah Gülen

Un individu V.A vu dans la vidéo, insulte et maudit les personnes du Hizmet, agitant des drapeaux de l’AKP, chantant qu’ils vont les « attraper » et qu’ils « ne les laisseront pas vivre ici », exprimant ainsi leur soutien au président Erdogan. Dans une vidéo mise en ligne de 17 minutes, voir ci-dessus, le directeur de l’établissement d’enseignement est menacé et un utilisateur E.T commente que ces personnes doivent être « abattues ». Dans les vidéos téléchargées par d’autres membres de la foule, les obscénités et les menaces lancées contre les personnes du Hizmet sont entendues.

Comme la police mit les membres de l’établissement d’enseignement sous protection, des messages comme (traduit du turc) « les chiens de FETO (terme péjoratif impliquant des sympathisants Fethullah Gülen comme des terroristes) se cachent derrière la police » sont envoyés. Les habitants et les voisins qui vivent à proximité de l’établissement se sont opposés à ces attaques. La police a informé qu’ils vont immédiatement arrêter toute personne qui causerait une menace physique.

Comments are closed.