Huit mois de prison et 23.000 euros d’amende pour attaques et menaces de mort

0

Une peine de prison de huit mois et une amende de 23.000 euros ont été prononcés contre un homme d’origine turque âgé de 28 ans, par un tribunal français pour avoir attaqué plusieurs établissements affiliés au Mouvement Gülen depuis la nuit du 15 au 16 juillet.

Le gouvernement turc accuse l’érudit islamique turc Fethullah Gülen et ses sympathisants d’avoir orchestré le coup d’Etat manqué du 15 Juillet, ce que Gülen nie totalement (lire la condamnation du coup d’Etat de Gülen). Les accusations du président Erdogan ont eu des retombés négatifs en Europe ainsi qu’en France où plus d’une quinzaine d’associations ont subis des dégradations et leurs membres ont été menacé de mort.

L’homme identifié par ses initiales M.Y. a été arrêté le 3 août par la police française pour avoir attaqué, avec un marteau à la main, les locaux du centre de soutien scolaire Etude Plus et du centre culturel Horizon situés en Alsace. M.Y. a été maintenu en détention provisoire jusqu’au 9 septembre lors de sa comparution devant un tribunal. M.Y. a admis avoir pris part à six autres attaques contre des centres d’éducation et culturels affiliés au Mouvement Gülen en France.

Le tribunal a prononcé une peine d’emprisonnement de huit mois dont quatre mois sous le régime de sursis mise à l’épreuve pendant deux ans à l’encontre de M.Y. Ce dernier à également reçu une amende de 23.000 euros à titre de compensation pour les dommages matériels qu’il a causé. De plus, il lui est interdit de s’approcher des environs des associations victimes.

Comments are closed.