Fethullah Gülen condamne la répression turque sur ses sympathisants

0

Fethullah Gülen que la Turquie accuse d’avoir orchestré le coup d’Etat manqué du 15 Juillet, condamne à nouveau la répression turque sur ses sympathisants, indique-t-il, et dit que « son cœur souffre »

Dans un entretien vidéo accordé au World Affairs Council of Philadelphia, Fethullah Gulen a déclaré que le gouvernement turc utilise la tentative du coup d’Etat pour justifier la persécution de ses sympathisants, qui, selon lui sont « soumis à l’oppression et à la tyrannie, la molestation et l’acquisition illégale de leurs propriétés privées ».

Le président turc Recep Tayyip Erdogan accuse Gülen du soulèvement raté, qui a fait au moins 270 morts, et a dit qu’il considère lui et ses disciples d’être des terroristes. Il y a quelques jours, la Turquie a envoyé aux États-Unis une demande officielle demandant l’arrestation de Gulen, qui vit en exil auto-imposé dans les montagnes Pocono.

Gulen a nié toute implication dans la tentative de coup d’Etat. Il a déclaré jeudi que la répression de ses partisans sera enregistrée comme des « pages sombres de l’histoire du monde ». Le gouvernement turc a déclaré l’état d’urgence après la tentative du coup d’Etat, ciblant des dizaines de milliers de sympathisants de Gülen, licenciant les employés du gouvernement qu’il soupçonne d’avoir des liens avec Gulen et en fermant ou saisissant des milliers d’institutions, y compris les écoles.

La répression a suscité des inquiétudes parmi les alliés occidentaux de a Turquie et les organisations de défense des droits de l’homme, qui ont exhorté le gouvernement à faire preuve de retenue. Gulen a dit qu’il pense que les organisations internationales des droits de l’homme, les intellectuels et les organisations juridiques « doivent réagir et pousser les Etats à agir, pour dire “Ça suffit“ ». « Peut-être qu’en se rendant compte qu’ils ne peuvent pas se permettre d’être complètement coupé du monde, les dirigeants turcs pourraient changer de cap », a-t-il dit.

Le mouvement Gulen mène des activités de bienfaisance dans le monde entier, notamment en matière d’éducation, de distribution de d’aide humanitaire et de fourniture d’eau potable, en particulier dans les pays africains. La Turquie a désigné le mouvement comme une organisation terroriste.

Comments are closed.