Communiqué de presse – 12 juillet 2017

0

Après les purges en Turquie suite à la tentative du coup d’Etat le 15 Juillet 2016, il est très inquiétant de constater que les appels à la discrimination et les discours de haine ont été exportés quasi simultanément dans tous les pays où la diaspora turque est présente, et notamment dans notre pays, ici, en France.

C’est ainsi que nous constatons avec une grande préoccupation que dans plusieurs villes françaises, de nombreuses associations ont été saccagées ou mises à feu, des entrepreneurs ou des citoyens français sont régulièrement pris à partie et menacés violemment, tant en public que sur les réseaux sociaux, et qu’un climat très tendu est actuellement en vigueur parmi les Franco-Turcs. Les tribunaux français ont puni les auteurs à plusieurs reprises des répressions sur le territoire français.

Les déclarations, relayées au travers des réseaux sociaux, tant des associations franco-turques, des centres culturels ou mosquées que des autorités turques appelant la population à la polarisation, la discrimination ainsi qu’à la délation aux administrations turques de tout organisme ou personne ayant de la sympathie pour Fethullah Gulen, ou ayant des opinions contraire à la doctrine du gouvernement, n’arrangent en rien les choses et nous inquiètent davantage tant pour notre sécurité personnelle que celle de nos associations partenaires.

Le collectif a pour mission de sensibiliser l’opinion publique sur les persécutions en Turquie et en France. Il apporte une aide juridique pour toutes les victimes en France.

Contact: [email protected]

Comments are closed.