Le chanteur pop turc Atilla Taş placé en garde à vue pour « propagande » en faveur de Gülen

0

Le chanteur pop turc et chroniqueur Atilla Taş a été arrêté pour sa propagande présumée pour le Mouvement Gülen, que le gouvernement accuse d’être à la tête de la tentative de coup d’Etat avortée le Juillet 15.

Le mardi 30 août, des mandats d’arrêt ont été délivrés pour 35 personnes. La plupart d’entre eux étant journalistes dont Atilla Taş.

Connu pour sa position critique contre le gouvernement, Taş a écrit des chroniques pour le quotidien Meydan jusqu’à ce qu’il soit fermé par un décret gouvernemental délivré en vertu des règles d’urgence suite à la tentative de coup d’Etat. Connu aussi pour ses réponses très satiriques aux partisans d’AKP sur Twitter, Taş a publié un livre dans lequel il a compilé ses tweets humoristiques critiquant le gouvernement. Il a également été brièvement détenu pour « insulte » envers le Premier ministre Ahmet Davutoğlu sur les médias sociaux en Mars 2015. La police a arrêté Taş à Gemlik, un quartier de Bursa, mercredi matin.

Parmi les autres détenus dans la même enquête figurent les journalistes Nurullah Öztürk, Rasih Yılmaz, Murat Aksoy, Abdullah Alparslan Akkuş, Dinçer Gökçe, İskender Yunus Tiryaki, Levent Arap, Ömer Şahin et Ayhan Simsek. Les 25 suspects restants sont toujours recherchés.

La Turquie a déjà détenu plus de 40.000 personnes et en a arrêté pas moins de 20 000 de tous les horizons de la vie depuis la tentative de coup d’Etat. Quelques 82.000 personnes ont été soit licenciées, soit suspendues de leurs fonctions au sein des institutions étatiques.

Comments are closed.