449 personnes arrêtées, 261 autres détenues ce mardi sur des accusations de participation au coup d’Etat

0

Un grand nettoyage des institutions de l’Etat turc et d’autres se poursuit, ainsi des gens de tous horizons se trouvent être traqués et mis en garde à vue.

Alors que le pays a organisé la fête nationale le 30 Août, le Jour de la Victoire, l’action de la police dans la purge en cours ne faiblit pas. Au moins 449 personnes ont été arrêtées, tandis que 261 autres ont été arrêtées au cours des dernières 24 heures, selon les agences de presse turques. Pendant ce temps, 5 fonctionnaires ont été licenciés dans la province de Malatya.

La police a effectué des opérations dans 39 provinces à travers la Turquie. Alors que la plupart des personnes arrêtées sont d’anciens officiers de police, celles arrêtées au cours de la dernière journée comprend des enseignants, hommes d’affaires, des juges et des procureurs, des fonctionnaires, des avocats et du personnel judiciaire.

Parmi les détenus se trouvent des enseignants, des imams, hommes d’affaires, des avocats, des policiers, des médecins, des commerçants et un ancien adjoint au maire.

Les victimes des opérations effectuées ce mardi dans le cadre de la purge massive ont été ajoutées à la liste de personnes déjà énorme qui ont été soit détenues ou arrêtées depuis le 15 Juillet.

La Turquie a survécu à une tentative militaire de coup d’Etat qui a tué plus de 240 personnes et blessé un millier d’autres, le 15 Juillet Immédiatement après le putsch, le gouvernement ainsi que le président Recep Tayyip Erdoğan a accusé le mouvement Gülen et a lancé une purge généralisée visant les sympathisants du mouvement au sein des institutions de l’Etat, en déshumanisant ses figures populaires et en les mettant en garde à vue.

Comments are closed.